[Critique] Un océan d’amour

« Tout est dit »

evaluomatic_5

couv

L’histoire, en peu, très peu de mots : Bretagne, typique, pêcheur, couple de longue date, éloignement, recherche, exploration improbable.planche

Le récit est parfaitement rythmé et a cela d’exceptionnel qu’il dépeint avec une grande justesse ces petits moments de vie dans lesquels chacun peut se reconnaitre, tout comme des situations rocambolesques, qu’elles soient cocasses ou tragiques.

Un océan d’amour est avant tout une œuvre qui porte sur les valeurs, de celles qui se perdent, celles qui se transmettent et celles que l’on chérit. A la manière d’un oxymore, le récit confronte ces deux univers que tout oppose : le traditionnel, le savoir-faire, la simplicité d’un côté, puis le modernisme, l’ultra technologie, le superflu de l’autre.

Pour résumer, Un océan d’amour est une œuvre qui conviendra aux rêveurs et aux explorateurs de tout âge et surement de toute culture. A n’en pas douter l’album touchera d’autant plus profondément le cœur des passionnés de la mer.

« A consommer de préférence avant que l’océan ne fasse plus rêver. » (4ème de couverture)

planche2

Un océan d’amour

Auteurs : Lupano et Panaccione

Chez DELCOURT / MIRAGES

 

Visionné 2 180 fois
Hans Gnuj
Auteur : Hans Gnuj

(Ma première voiture c'était une Peugeot, et un jour mes cousins sont allés dormir chez ma grand-mère.) Normophobe refusant de se soigner. Addict aux concepts, à l’impermanence et au fromage. Fasciné par les canards et les cantatrices chauves.