[Critique] Une tournée de Rodrigo et Gabriela

evaluomatic_5Et un billet pour Tamacun!

concert

Lorsqu’on est enfant, souvent, on a des idoles, personnages fictifs ou artistes réels. Souvent aussi, lorsqu’on est enfant, on rêve. Qui n’a jamais souhaité pouvoir approcher de près ses idoles et partager un moment privilégié avec elles? Mais lesdites idoles ne sont souvent guère que des images dans un magasine ou dans un écran, ou bien des artistes sur une scène toujours trop loin, même quand on est au premier rang. Le contact peut être proche mais pas spécialement privilégié.

Puis il arrive que ces enfants qui ont rêvé de cette proximité grandissent et deviennent eux-mêmes des artistes. Rodrigo et Gabriela sont de ceux qui n’ont pas oublié qu’ils ont été enfants et entretiennent en toute simplicité un contact  presque amical avec leur public.

Un concert de Rodrigo et Gabriela, ça commence par de l’encens sur scène qui embaume la salle, annonçant un moment de partage intime. C’est ensuite une somme de petites surprises qui vous font vous sentir gâtés. Presque pas de playlist préétablie, les chansons jouées sont en partie celles proposées par le public, ce même public invité à monter sur scène (à hauteur d’une vingtaine de personnes) pendant la prestation, comme un bœuf musical qui se jouerait sur une plage par une nuit d’été autour d’un bon feu. Lorsque le concert se termine, après une performance acoustique à couper le souffle, alors que la plupart des artistes rentrent en loges, le duo, lui, reste pour un temps post-concert, serrer les mains de ceux qui les aiment et faire des selfies aux smartphones.

La tournée française vient de se terminer mais il est possible de les suivre dans d’autres pays (voir lien ci-après) ou bien attendre la prochaine tournée pour ne pas les manquer!

Séance de rattrapage pour ceux qui découvrent R&G

6_HI_ryg_live-compressorLa rencontre des deux guitaristes latinos se fait à la maison de la culture de Mexico, après qu’ils ont tous deux échoué à intégrer le conservatoire national du Mexique pour suivre un cursus classique. C’est dans le monde du métal qu’ils débutent dans le groupe Tierra Acida. Leurs influences : Led Zeppelin, Metallica, Black Sabbath, autant de groupes auxquels ils ont rendu hommage plus tard dans des reprises très personnalisées. Rodrigo et Gabriela décident de changer de registre et se tournent en duo cette fois vers un genre world fusion/flamenco, en acoustique pur. S’essayant à une carrière internationale, le duo émigre en Irlande et sortent en 2003 leur premier album Re-Foc. Grand succès, cantonné dans un premier temps au Royaume-Uni. Leur notoriété s’accroit au fil des albums, conquérant ainsi les pays scandinaves, le reste de l’Europe, puis les États-Unis, enfin l’Asie.

Leur discographie compte aujourd’hui 6 albums studio (le dernier étant sorti cette année) ainsi que 4 albums live.

Leur technique très aboutie s’appuie sur de solides bases classiques développées dans des genres musicaux et des influences variées qui ont constitué leur singularité artistique. D’une façon générale, Gabriela assure plus souvent la partie rythmique tandis que Rodrigo occupe la partie mélodique. Il arrive que ce soit l’inverse. Quoi qu’il en soit, leur entente musicale est parfaite toute comme est le lien qu’ils tissent en live avec leur public.

Références utilisées et infos pratiques

http://www.music-story.com/rodrigo-y-gabriela/biographie

http://www.infoconcert.com/artiste/rodrigo-y-gabriela-42067/biographie.html

dates concerts : http://www.rodgab.com/tour-dates/

Visionné 1 333 fois
Hans Gnuj
Auteur : Hans Gnuj

(Ma première voiture c'était une Peugeot, et un jour mes cousins sont allés dormir chez ma grand-mère.) Normophobe refusant de se soigner. Addict aux concepts, à l’impermanence et au fromage. Fasciné par les canards et les cantatrices chauves.