[Review] Within You Without You – The Beatles

« Are you one of them? »

beatlesmaharishi-1
evaluomatic_5

Et si on parlait des fondamentaux ?

Il ne s’agit pas de faire un portrait du groupe probablement le plus connu au monde mais de s’attarder le temps de quelques lignes sur une partie précise de leur œuvre. Observons particulièrement une de leurs chansons, pas l’une des plus connue hélas, Within You Without You, sortie sur l’album Sergent Pepper’s Lonely Heart Club Band en 1967.

Pourquoi parler de cette chanson ?

Within You Without You est une réelle lampe torche qui éclaire l’intérieur de soi et permet de mieux voir le monde ainsi que de préciser le rapport de notre être dans ce monde. Les phénoménologues parleraient de dasein, les hindous de karma, les bouddhistes d’Eveil, les Beatles, eux, parlent avec des sonorités orientales somptueuses et des couplets d’une profondeur rarement égalée. C’est précisément cette combinaison extrêmement aboutie de la musique et des paroles, chacune de leur côté d’une qualité remarquable, qui fait de cette chanson un chef d’œuvre, que l’on peut voir comme une invitation non prosélyte à une élévation spirituelle. Cette élévation commence par une remise en question de l’évidence, une constatation d’une froideur partielle de la réalité mais aussi de ce qu’elle peut être, c’est-à-dire meilleure, plus chaude, plus paisible. Les plus curieux entameront une initiation qui commencera par une rencontre. Within You Without You en est déjà une en soi.

Tout le monde n’a pas l’occasion de partir faire une retraite spirituelle de plusieurs semaines en Inde, tout le monde n’en a peut-être pas non plus le désir, mais cette chanson offre au moins le temps de sa durée un premier aperçu de ce à quoi on peut être éveillé.

 

Contexte du morceau

Ce titre a été composé à un moment clé de la carrière des Beatles : leur voyage en Inde auprès de Maharishi Mahesh Yogi auprès duquel  les 4 scarabées découvrirent la méditation transcendantale et l’approche orientale de la spiritualité. Ce voyage marque un réel tournant tant dans la créativité des Beatles que chez les Beatles eux-mêmes, particulièrement John Lennon et George Harrison. C’est à cette expérience initiatique que l’on doit les titres les plus psychédéliques du groupe et finalement un de leurs plus beaux albums déjà mentionné : Sergent Pepper’s Lonely Heart Club Band.

Visionné 1 397 fois
Hans Gnuj
Auteur : Hans Gnuj

(Ma première voiture c'était une Peugeot, et un jour mes cousins sont allés dormir chez ma grand-mère.) Normophobe refusant de se soigner. Addict aux concepts, à l’impermanence et au fromage. Fasciné par les canards et les cantatrices chauves.